Approches thématiques

Présentation

Ce cycle de cours permet de développer et d'approfondir l'étude de notions essentielles et de pratiques propres aux différents courants du bouddhisme, évoquées dans les cours d'Introduction générale. L'approche est thématique et les thèmes abordés changent chaque année. Il est préférable (mais non obligatoire...), pour pouvoir y participer, d'avoir déjà suivi le cycle de cours "Introduction générale" ou d'avoir une bonne connaissance préalable du bouddhisme.

Pour l'année universitaire 2018-2019, l'IEB propose :

1er cycle : "Liberté et Libération"
=> en savoir plus

2e cycle : "Corps et nourriture"
=> en savoir plus

3e cycle : "Les biographies du Buddha" 
=> en savoir plus

4e cycle : "Art et iconographie"
=> en savoir plus

Ces cours sont accessibles à toute personne adhérente de l'IEB, avec inscription pour le cycle entier ou à la séance
Ces cycles de cours sont aussi accessibles à distance, via Internet
Les inscriptions seront enregistrées dans l'ordre d'arrivée du règlement.
Les inscriptions au cycle complet seront toujours privilégiées ; les inscriptions à la séance ne seront acceptées qu'en fonction des places disponibles.

Ces cours ont lieu au CIDEB (29 boulevard Edgar-Quinet 75014 Paris) - inscription préalable obligatoire

 

Liberté et Libération

Approches thématiques - cycle 1

calendrier des cours
année universitaire 2018-2019

4 séances, le samedi après-midi, de 15 h à 18 h
au CIDEB, 29 boulevard Edgar-Quinet 75014 Paris
[code de référence sur notre calendrier récapitulatif : « Appr. 1 »]

Ce cycle de cours est aussi accessible à distance, via Internet

Les inscriptions peuvent s'effectuer pour le cycle entier ou à la séance
(seules les inscriptions "à la séance" sont accessibles aux non-adhérents)

Tarifs et inscriptions en bas de page

 

  • samedi 20 octobre 2018 – Stéphane Arguillère
    Liberté et Libération, en Occident et en bouddhisme 
    C’est pour résoudre un problème d’abord théologique que l’Occident a lié la liberté au concept d’une volonté inconditionnée : comment poser à la fois une responsabilité de l’homme et un Dieu omniscient, tout-puissant et providentiel ? La comparaison met en lumière (a) l’absence d’une idée de la volonté libre dans le bouddhisme, et (b) l’étrangeté de la philosophie moderne qui, même en rejetant l’idée de Dieu, a continué de creuser cette idée de la liberté. Par ailleurs, l’Europe a pensé la liberté politique : comment combiner l’aspiration de chacun à agir à son idée avec la nécessité des lois ? L’Inde, elle, n’a pas développé de philosophie politique. Or les communautés bouddhiques, aujourd’hui secouées par la crise de l’autorité, pourraient tirer profit d’une réflexion sur l’articulation entre organisation collective et liberté.

  • samedi 17 novembre 2018 – Jacques Scheuer
    Liberté chrétienne et Libération hindoue
    Liberté et libération se retrouvent au cœur de traditions ‘autres’, que ce soit dans l’hindouisme proche ou dans le christianisme plus lointain. Nous explorerons le thème en deux temps distincts, cherchant chaque fois à dégager, en regard des enseignements bouddhiques, quelques convergences mais aussi quelques contrepoints.

  • samedi 8 décembre 2018 – Jérôme Ducor
    Peut-on librement interpréter l'enseignement du Buddha ?
    Le bouddhisme est souvent perçu aussi aujourd’hui comme une philosophie ou une spiritualité à la carte, voire de l’auto-médication, dont l’interprétation serait laissée à la liberté de chacun. Dans les faits, le bouddhisme se présente comme une religion complète, avec ses propres règles d’heuristique et d’herméneutique, permettant de guider l’interprétation de ses innombrables textes, qui peuvent parfois paraître contradictoires. Ce cours abordera ces points ainsi que la question de la place du magistère et de la Communauté, et aussi celle de la part d’évolution possible dans les enseignements en marge du noyau fondamental du Dharma. 

  • samedi 12 janvier 2019 – Stéphane Arguillère
    La liberté dans la philosophe du bouddhisme
    Sous la rubrique de la base, le bouddhisme expose la nature des choses, d’une part, et la situation des être ordinaires avant toute pratique spirituelle, d’autre part. Du premier côté, les doctrines de la vacuité permettent de poser une liberté intrinsèque ou « nirvāṇa naturel ». De l’autre, on trouve une réflexions sur les diverses conditions dans le saṃsāra, permettant ou non l’orientation vers l’Éveil. Du point de vue du chemin, la liberté est présentée comme acquise, voire construite. Quant au fruit, si la pratique du bouddhisme ancien et du Theravāda tend à une émancipation à l’égard de l’existence conditionnée, le Mahāyāna a dû penser une liberté de l’être éveillé compatible avec son engagement pour le bien des êtres dans le monde de la production conditionnée.

  • samedi 2 février 2019 – Philippe Cornu
    Liberté "naturelle" et conditionnement 
    Si nous sommes des êtres conditionnés comme le déclare le bouddhisme, comment pouvons-nous nous dire "libres" voire "spontanés" dans nos actes? Certains maîtres ont parlé du "mythe de la liberté". En effet, la liberté n'est pas extérieure aux êtres mais ne peut découler que de leur nature inconditionnée. Par conséquent, il s'agit, pour eux, d'être en contact avec cette nature de l'esprit et ce n'est qu'avec la familiarité avec cet état qu'ils pourront atteindre la "liberté naturelle de l'esprit" chère au Dzogchen.

=> présentation des intervenants

 

Tarifs et inscriptions

Tarifs
  • le cycle entier (5 séances)
    Il est possible de régler en trois versements

    tarif plein : 102 € (ou 3 x 34 €) ; tarif réduit : 81 € (ou 3 x 27 €)

Le tarif réduit est attribué aux étudiants et aux demandeurs d'emploi sur présentation (ou envoi d'une photocopie) d'un justificatif en cours de validité.
Il peut être accordé à toute personne pouvant justifier de faibles ressources (montant mensuel égal ou inférieur au SMIC).

  • à la séance : 25 €
     
Inscriptions

L'inscription à ce cursus est possible pour l'ensemble du cycle ou à la séance.
Ces cours sont accessibles aux non-adhérents uniquement à la séance.

  • Les inscriptions aux cycles entiers devront être effectuées entre le 5 septembre et le 12 octobre 2018
    Vous pourrez vous inscrire en remplissant le bulletin d'inscription en ligne (disponible le 5 septembre)

     
  • Les inscriptions à la séance seront reçues à partir du 1er octobre 2018 et jusqu'à une semaine avant la date du cours.
    Vous pourrez vous inscrire par courrier postal ou électronique.

Vous pouvez aussi vous inscrire en vous présentant dans nos locaux, au CIDEB (29 boulevard Edgar-Quinet 75014 Paris) aux jours et heures d'ouverture.

Chaque inscription est effective à réception du règlement.
 

L'adhésion à l'association est obligatoire pour s'inscrire aux cycles entiers.
Elle couvre l'année universitaire, du 1er octobre au 30 septembre.
Elle comprend l'accès réservé à l'"Espace adhérents" du site de l'IEB.
L'adhésion n'est pas nécessaire pour assister aux cours accessibles à la séance (dans la limite des places disponibles).

Adhésion annuelle
cotisation simple : 40 €
cotisation de soutien : 60  ou plus

Les sommes versées au titre des cotisations de soutien contribuent à l'achat d'ouvrages pour la bibliothèque de l'Institut.

 

Corps et nourriture

Approches thématiques - cycle 2

calendrier des cours
année universitaire 2018-2019

5 séances, le samedi après-midi, de 15 h à 18 h
au CIDEB, 29 boulevard Edgar-Quinet 75014 Paris
[code de référence sur notre calendrier récapitulatif : « Appr. 2 »]

Ce cycle de cours est aussi accessible à distance, via Internet

Les inscriptions peuvent s'effectuer pour le cycle entier ou à la séance
(seules les inscriptions "à la séance" sont accessibles aux non-adhérents)

Tarifs et inscriptions en bas de page
 

  • samedi 2 mars 2019 –  Philippe Cornu
    Corps et nourriture dans le tantrisme
    Le tantrisme comporte deux facettes : les tantra-s externes et les internes. Dans les tantra-s externes, dont le principe est la purification, il est fait mention de préceptes alimentaires et le végétarisme est de rigueur. Mais il n’en est pas ainsi dans les tantra-s internes, fondés sur la transformation, où la nourriture, comme tous les autres objets des sens peut être l’occasion d’expériences de félicité-vacuité. C’est le principe du tsok ou gaṇacakrapūja, que nous aborderons ici. 

  • samedi 30 mars 2018 – Dominique Trotignon
    Se nourrir, selon l'Octuple Sentier
    Les prescriptions alimentaires, dans les textes anciens, sont de deux types : les unes concernent les nourritures « autorisées », les autres portent sur la manière de se les procurer. Si ces prescriptions, comme souvent, sont plus développées pour les bhikkhu que pour les « maîtres de maison », elles restent cependant équivalentes dans leur rapport aux grands principes de la Voie du Milieu et des préceptes énoncés par le Buddha pour l'ensemble de ses disciples. Elle répondent aussi au souhait de ne pas heurter les lois conventionnelles, dès lors que ce respect du mondain n'entre pas en conflit avec le cheminement spirituel qui vise le supra-mondain ; les Édits du roi Aśoka nous en donneront quelques exemples.

  • samedi 27 avril 2019 – Eric Rommeluère
    La cuisine dans le Zen

    Texte de présentation à venir... 

  • samedi 25 mai 2019 – Valérie Lavoix
    Comment les laïcs imposèrent le végétarisme aux moines chinois
    Autour de l’an 500, les moines de la Chine du Sud furent amenés à adopter un végétarisme strict. Cela est dû, notamment, à la très large diffusion du Mahāparinirvāṇa-sūtra et à la rédaction d’une proclamation « Sur l’abstinence de vin et de viande », sur ordre de « l’empereur bodhisattva » Wu des Liang. Mais le rôle des bouddhistes laïcs fut aussi très important : les « modes » végétariennes dans leur milieu et la mise en cause – au sein de la cour et au nom du bouddhisme – du culte des ancêtres, de la chasse et des sacrifices semblent, chronologiquement du moins, avoir aider une partie du clergé à imposer un dogme qui bouleversait la discipline. De l’éthique à l’ontologie, de la gastronomie à la diététique et à l’économie, les argumentaires, controverses et spéculations qui furent alors énoncés font du végétarisme un parfait « révélateur » du double effort de conciliation et de différenciation qui accompagna l’implantation du bouddhisme en Chine.

=> présentation des intervenants

 

Tarifs et inscriptions

Tarifs
  • le cycle entier (4 séances)
    Il est possible de régler en trois versements.

    tarif plein : 81 € (ou 3 x 27 €) ; tarif réduit : 66 € (ou 3 x 22 €)

Le tarif réduit est attribué aux étudiants et aux demandeurs d'emploi sur présentation (ou envoi d'une photocopie) d'un justificatif en cours de validité.
Il peut être accordé à toute personne pouvant justifier de faibles ressources (montant mensuel égal ou inférieur au SMIC).

  • à la séance : 25 € 
     
Inscriptions

L'inscription à ce cursus est possible pour l'ensemble du cycle ou à la séance.
Ces cours sont accessibles aux non-adhérents uniquement à la séance.

  • Les inscriptions aux cycles entiers devront être effectuées entre le 5 septembre et le 12 octobre 2018
    Vous pourrez vous inscrire en remplissant le bulletin d'inscription en ligne (disponible le 5 septembre)

     
  • Les inscriptions à la séance seront reçues à partir du 1er octobre 2018 et jusqu'à une semaine avant la date du cours.
    Vous pourrez vous inscrire par courrier postal ou électronique.

Vous pouvez aussi vous inscrire en vous présentant dans nos locaux, au CIDEB (29 boulevard Edgar-Quinet 75014 Paris) aux jours et heures d'ouverture.

Chaque inscription est effective à réception du règlement.
 

L'adhésion à l'association est obligatoire pour s'inscrire aux cycles entiers.
Elle couvre l'année universitaire, du 1er octobre au 30 septembre.
Elle comprend l'accès réservé à l'"Espace adhérents" du site de l'IEB.
L'adhésion n'est pas nécessaire pour assister aux cours accessibles à la séance (dans la limite des places disponibles).

Adhésion annuelle
cotisation simple : 40 €
cotisation de soutien : 60  ou plus

Les sommes versées au titre des cotisations de soutien contribuent à l'achat d'ouvrages pour la bibliothèque de l'Institut.

 

Les biographies du Buddha

Approches thématiques - cycle 3

calendrier des cours
année universitaire 2018-2019

5 séances, le samedi après-midi, de 15 h à 18 h
au CIDEB, 29 boulevard Edgar-Quinet 75014 Paris
[code de référence sur notre calendrier récapitulatif : « Textes »]

Ce cycle de cours est aussi accessible à distance, via Internet

Les inscriptions peuvent s'effectuer pour le cycle entier ou à la séance
(seules les inscriptions "à la séance" sont accessibles aux non-adhérents)

Tarifs et inscriptions en bas de page

 

  • samedi 23 février 2019 – Dominique Trotignon
    L'Éveil du Buddha, selon les Anciens et Thich Nhat Hanh
    Sur les traces de Siddharta, du maître vietnamien Thich Nhat Hanh, est une biographie "moderne" du Buddha qui reprend très largement les éléments transmis dans les textes des écoles bouddhiques anciennes de l'Inde, l'auteur précisant d'ailleurs en annexe les textes dont il s'est inspiré... Mais cet ouvrage est surtout un très bon exemple de l'habitude bouddhique d'adapter la biographie du Buddha à la présentation d'un enseignement spécifique à une école particulière. Nous proposerons de comparer de récit de l'Éveil du Buddha, tel que Thich Nhat Hanh le présente, aux versions présentes dans les textes anciens afin de mieux saisir la "modernisation" effectuée par le maître vietnamien.

  • samedi 16 mars 2019 – Vincent Tournier
    Le Mahāvastu des Mahāsāṅghika
    Ce cours comprendra trois parties : il s’agira tout d’abord de présenter un aperçu de la formation de la tradition hagiographique portant sur le Buddha dans les écritures rattachées aux canons des écoles anciennes, ainsi que dans les représentations visuelles. Le cas spécifique du Mahāvastu, important chapitre du code disciplinaire des Mahāsāṅghika-Lokottaravādin, nous intéressera ensuite. Il s’agira en particulier d’examiner cette œuvre composite, centrée sur la carrière spirituelle de Śākyamuni et son ministère, pour y déceler la mise en place d’une perspective docétiste, c’est-à-dire présentant l’activité du Buddha sur terre comme une illusion salvifique. Enfin, quelques extraits du texte illustrant ce point de vue seront lus et commentés.

  • samedi 13 avril 2019 – Vincent Eltschinger
    Le Buddhacarita, d'Aśvaghoṣa
    Le Buddhacarita (« Geste du Bouddha ») est l’une des trois œuvres dont l’attribution à Aśvaghoṣa, moine, poète et dramaturge bouddhiste du premier siècle de notre ère, peut être tenue pour assurée. Comme le Saundarananda (« Nanda le beau ») et le Śāriputraprakaraṇa (« Drame [sur la conversion] de Śāriputra »), le Buddhacarita constitue l’une des premières œuvres de genre kāvya (« poésie de cour ») en Inde. Aśvaghoṣa y narre, en 28 chants, la biographie du Buddha de sa naissance à Kapilavāstu au parinirvāṇa ; le poème couvre encore le partage des reliques, le concile de Rājagṛha et l’empereur Aśoka. Contrairement à ses sources principales (des sūtra dans leur recension Sarvāstivādin), le Buddhacarita fait la part belle à l’argumentation philosophique et doctrinale, Aśvaghoṣa ne manquant aucune occasion d’y critiquer les systèmes de salut concurrents – ritualisme brahmanique, ascétisme pénitentiel, Sāṅkhya, théisme, doctrines du soi (ātman), etc. Dans cette œuvre de tendance apologétique marquée, le poète cherche à montrer la primauté du dharma prêché par le Bouddha, et le monopole de ce dernier sur les moyens de salut.

  • samedi 18 mai 2019 – Guillaume Ducoeur
    Le Lalitavistara
    Héritier d’une longue tradition d’épisodes relatifs à la vie du fondateur du bouddhisme, le Lalitavistara offre l’occasion de saisir l’effervescence du mahāyāṇa des premiers siècles de l’ère chrétienne et le positionnement de ce dernier face aux écoles anciennes et aux courants non-bouddhiques. L’accent sera porté sur les spécificités littéraires et doctrinales de ce sūtrānta ainsi que sur l’étude de l’histoire rédactionnelle de l’épisode de la pratique des six années d’austérité qui précède celui de l’éveil.

  • samedi 15 juin 2019 – Nalini Balbir
    La Paṭhamasambodhi, biographie thaïe
    Le canon bouddhique pāli ne contient pas de véritable biographie complète et suivie du Buddha, aussi étrange que cela puisse paraître. Œuvre extra-canonique, la Paṭhamasambodhi  a circulé en Asie du sud-est où elle est présente non seulement par son texte mais par les peintures dont elle fait l’objet dans les temples de Thaïlande, notamment. Même si elle utilise un grand nombre de matériaux antérieurs, elle développe aussi des motifs nouveaux qui viennent enrichir la légende du Buddha et, à ce titre, mérite donc le plus grand intérêt. Nous présenterons le contexte de cette œuvre, qui n’a encore jamais été traduite dans une langue occidentale, et nous nous attacherons à la lecture de passages significatifs de son originalité en renvoyant aussi à l’iconographie qui lui est liée.

=> présentation des intervenants
 

Tarifs et inscriptions

Tarifs
  • le cycle entier (5 séances)
    Il est possible de régler en trois versements.

    tarif plein : 102 € (ou 3 x 34 €) ; tarif réduit : 81 € (ou 3 x 27 €)

Le tarif réduit est attribué aux étudiants et aux demandeurs d'emploi sur présentation (ou envoi d'une photocopie) d'un justificatif en cours de validité.
Il peut être accordé à toute personne pouvant justifier de faibles ressources (montant mensuel égal ou inférieur au SMIC).

  • à la séance : 25 €
     
Inscriptions

L'inscription à ce cursus est possible pour l'ensemble du cycle ou à la séance.
Ces cours sont accessibles aux non-adhérents uniquement à la séance.

  • Les inscriptions aux cycles entiers devront être effectuées entre le 5 septembre et le 12 octobre 2018
    Vous pourrez vous inscrire en remplissant le bulletin d'inscription en ligne (disponible le 5 septembre)

     
  • Les inscriptions à la séance seront reçues à partir du 1er octobre 2018 et jusqu'à une semaine avant la date du cours.
    Vous pourrez vous inscrire par courrier postal ou électronique.

Vous pouvez aussi vous inscrire en vous présentant dans nos locaux, au CIDEB (29 boulevard Edgar-Quinet 75014 Paris) aux jours et heures d'ouverture.

Chaque inscription est effective à réception du règlement.
 

L'adhésion à l'association est obligatoire pour s'inscrire aux cycles entiers.
Elle couvre l'année universitaire, du 1er octobre au 30 septembre.
Elle comprend l'accès réservé à l'"Espace adhérents" du site de l'IEB.
L'adhésion n'est pas nécessaire pour assister aux cours accessibles à la séance (dans la limite des places disponibles).

Adhésion annuelle
cotisation simple : 40 €
cotisation de soutien : 60  ou plus

Les sommes versées au titre des cotisations de soutien contribuent à l'achat d'ouvrages pour la bibliothèque de l'Institut.

 

Art et iconographie

Approches thématiques - cycle 4

calendrier des cours
année universitaire 2018-2019

4 séances, le samedi après-midi, de 15 h à 18 h
au CIDEB, 29 boulevard Edgar-Quinet 75014 Paris
[code de référence sur notre calendrier récapitulatif : « Art »]

Ce cycle de cours est aussi accessible à distance, via Internet

Les inscriptions peuvent s'effectuer pour le cycle entier ou à la séance
(seules les inscriptions "à la séance" sont accessibles aux non-adhérents)

Tarifs et inscriptions en bas de page
 

  • samedi 24 novembre 2018 – Helen Loveday
    L'architecture bouddhique de Corée
    Malgré les guerres qui l’ont ravagée, la Corée conserve un riche patrimoine architectural bouddhique de temples et de pagodes qui attestent du rôle joué par la péninsule dans la transmission du bouddhisme depuis le continent asiatique vers le Japon.

  • samedi 15 décembre 2018 – Guy Bellocq & Sophie Allar-Latour
    La première sculpture bouddhique chinoise du IIe au Ve siècle.
    Présentation des sculptures en relief taillée à même les parois rocheuses ou à l’intérieur de grottes (Guy Bellocq) ainsi que de la sculpture portable en bronze, thème des recherches de Sophie Allard-Latour ; en outre, Sophie Allard-Latour experte auprès des tribunaux, nous présentera quelques aspects liés à l’expertise des sculptures bouddhiques chinoises et à l’identification des faux.

  • samedi 19 janvier 2019 – Véronique Crombé
    Pagan, aux origines de l’art bouddhique birman
    Située sur la rive orientale de l’Irrawaddy, Pagan fut, du Xe au XIIIe siècle, le centre du premier empire Birman. Dans cette cité où l’histoire et la légende se mêlent étroitement, s’opéra la synthèse des influences indiennes et d’un héritage culturel et artistique local, antérieur à l’arrivée dans le pays des birmans, pour donner naissance à un art bouddhique original. Si le bouddhisme de tradition ancienne prédomine, on n’y trouve pas moins témoignages non négligeables de l’iconographie du Grand Véhicule et de bouddhisme tantrique.

  • samedi 9 février 2019 – Cristina Cramerotti
    La littérature bouddhique et ses illustrations
    Après une présentation rapide des supports des écrits bouddhiques en Asie (ôles, papiers), des principaux textes et leur transmission à mesure de la diffusion du bouddhisme dans ce continent, nous envisagerons la question de l’illustration selon diverses traditions. Outre les sūtra d’Asie orientale, généralement ornés de frontispices élaborés, nous examinerons les illustrations des jātakas ou de lignées de maîtres (Tibet), les relations entre les textes et les illustrations, les codifications des représentations, ainsi que les moyens matériels de conservation.

=> présentation des intervenants
 

Tarifs et inscriptions

Tarifs
  • le cycle entier (4 séances)
    Il est possible de régler en trois versements (conditions précisées à partir du 11 septembre 2017).

    tarif plein : 81 € (ou 3 x 27 €) ; tarif réduit : 66 € (ou 3 x 22 €)

Le tarif réduit est attribué aux étudiants et aux demandeurs d'emploi sur présentation (ou envoi d'une photocopie) d'un justificatif en cours de validité.
Il peut être accordé à toute personne pouvant justifier de faibles ressources (montant mensuel égal ou inférieur au SMIC).

  • à la séance : 25 €  
     
Inscriptions

L'inscription à ce cursus est possible pour l'ensemble du cycle ou à la séance.

  • Les inscriptions aux cycles entiers devront être effectuées entre le 5 septembre et le 12 octobre 2018
    Vous pourrez vous inscrire en remplissant le bulletin d'inscription en ligne (disponible le 5 septembre)

     
  • Les inscriptions à la séance seront reçues à partir du 1er octobre 2018 et jusqu'à une semaine avant la date du cours.
    Vous pourrez vous inscrire par courrier postal ou électronique.

Vous pouvez aussi vous inscrire en vous présentant dans nos locaux, au CIDEB (29 boulevard Edgar-Quinet 75014 Paris) aux jours et heures d'ouverture.

Chaque inscription est effective à réception du règlement.
 

L'adhésion à l'association est obligatoire pour s'inscrire aux cours.
Elle couvre l'année universitaire, du 1er octobre au 30 septembre.
Elle comprend l'accès réservé à l'"Espace adhérents" du site de l'IEB.
L'adhésion n'est pas nécessaire pour assister aux cours accessibles à la séance (dans la limite des places disponibles).

Adhésion annuelle
cotisation simple : 40 €
cotisation de soutien : 60  ou plus

Les sommes versées au titre des cotisations de soutien contribuent à l'achat d'ouvrages pour la bibliothèque de l'Institut.