Un témoignage rare : "L'esprit et la voie" d'Ajahn Sumedho

Portrait de IEB
Un témoignage rare : "L'esprit et la voie" d'Ajahn Sumedho - publié le : mar 01/01/2008 à 14:22

Un témoignage rare...
 

Les éditions Sully ont publié en novembre 2007 un ouvrage qui mérite d'être signalé : "L'esprit et la Voie. Réflexions d'un moine bouddhiste sur la vie" propose en effet un ensemble d'enseignements d'Ajahn Sumedho, l'un des plus anciens disciples du maître thaïlandais Ajahn Chah, de la tradition des "moines de forêt" du Theravâda.

Cette publication est une "rareté", à plusieurs titres : les ouvrages récents, en langue française, consacrés au Theravâda ou présentant des enseignements de cette tradition, sont particulièrement peu nombreux... On les compte, à vrai dire, sur les doigts des deux mains !
De plus, il est quasi impossible de trouver des livres d'enseignants de la tradition de forêt... comme le précise le traducteur de celui-ci (disciple d'Ajahn Sumedho et bhikkhu du Monastère de Chithurst, en Angleterre) : "[dans la tradition de forêt,] les enseignements ne sont pas payants et quand les gens font des dons, nous les utilisons pour imprimer des livres qui sont ensuite mis gratuitement à la disposition du public dans nos monastères."  

 


C'est dire que de tels ouvrages échappent habituellement au circuit des éditeurs et des libraires... Aussi, poursuit le traducteur, "Si nous avons permis que ce recueil d'entretiens d'Ajahn Sumedho soit distribué commercialement, c'est pour pouvoir toucher un public plus large, sans autre motif que celui de tendre une main à ceux qui aimeraient mener une vie plus paisible et plus joyeuse".
Enfin, Ajahn Sumedho est, lui-même, une personne rare ! D'origine américaine, il s'est engagé sur la Voie des bhikkhu en 1966 et, pendant douze ans, dans un monastère de forêt du nord-est de la Thaïlande, il a pratiqué sous la direction d'Ajahn Chah. Celui-ci lui a d'abord confié la responsabilité d'un monastère destiné aux Occidentaux, en Thaïlande même, puis la création du premier "sangha" occidental lié à la tradition de Forêt, en Angleterre.
Ajahn Sumedho est ainsi l'un des rares occidentaux, notamment d'origine américaine, à n'avoir pas "rompu ses voeux" de bhikkhu pour revenir à la vie "laïque" et, au contraire, le seul à avoir fondé, en Occident, un sangha (au sens strict : c'est-à-dire une communauté de bhikkhu) qui perdure et se développe de plus en plus aujourd'hui, même s'il reste encore peu connu du public francophone... Il compte cependant déjà une dizaine de monastères, situés principalement en Angleterre, mais aussi en Suisse, Italie, Etats-Unis, Nouvelle-Zélande et Australie. En France, il n'existe qu'un seul monastère de la tradition de Forêt, en Ardèche (à Tournon), mais le centre "Le Refuge", près d'Aix-en-Provence, est officiellement rattaché au sangha fondé par Ajahn Sumedho depuis l'année dernière, et quelques enseignants de cette communauté animent aussi assez régulièrement des sessions ou des retraites pour des associations comme "Vivekârâma" ou "Terre d'Eveil".

Quelques enseignements d'Ajahn Sumedho étaient déjà disponibles sur Internet, gratuitement, notamment un remarquable exposé des "Quatre Nobles Vérités" (disponible sur le site Dhammasukha) dont nous ne saurions que recommander la lecture !
L'ouvrage qui vient de paraître mérite donc une attention toute particulière... 

L'esprit et la Voie. Réflexions d'un moine bouddhiste sur la vie, Ajahn Sumedho
éditions Sully, Vannes, décembre 2007 - 250 p. - prix public : 18 € - ISBN : 978-2-35432-009-6)